Le Télégramme 01-10-2019

Club Kilt. Le tartan de Lorient se met en vitrine

Le Club Kilt de Lorient proposait une animation, samedi dernier, dans un grand magasin de Lorient. Les personnes étaient invitées à faire une photo au milieu d’hommes en kilt. Ceux-ci portaient pour l’occasion le tartan de Lorient et de son agglomération (Port-Louis, Ploemeur, Hennebont). Les porteurs de kilt en ont profité pour expliquer leur démarche aux passants. Contact : www.club-kilt.bzh – contact@clubkilt.bzh
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/club-kilt-le-tartan-de-lorient-se-met-en-vitrine-01-10-2019-12397303.php#4YvAstM19qqSZvlC.99

Le Télégramme 03-08-2019

Fil. Club kilt : ils étaient presque 100 en tenue

Ils ne pouvaient pas passer inaperçus, dans leur grande tenue kilt du pays de Lorient. Fondé l’an dernier, le Club kilt était réuni une nouvelle fois à l’occasion du Festival interceltique, ce samedi, au club K. « Nous étions 52 à être présents l’an dernier, 90 cette année. Notre modèle ? Plutôt Sean Connery », sourit Jean-Pierre Camard, président du club.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/fil-club-kilt-ils-etaient-presque-100-en-tenue-03-08-2019-12353653.php#lj7eBh2rkDJlWcHs.99

 

Le Télégramme 02-08-2019

Fil. Le club Kilt de retour avec des ambitions

Ils avaient fait sensation en débarquant à 50, vêtus de la grande tenue de Lorient. Le club Kilt revient cette année deux fois plus fort. L’association organisera de nouveau sa soirée, avec 100 hommes en kilt, ce 3 août, pour promouvoir la grande tenue de la ville aux cinq ports.

Kilt, nœud de papillon, lacets, jaquette, 100 hommes arboreront la grande tenue de Lorient ce samedi 3 août, au Club K, lors de la soirée organisée par le Club Kilt. L’association a été créée en 2017 et en 2018, 50 porteurs de la grande tenue s’étaient exposés fièrement. 2019 se veut être l’année de la confirmation. « Nous avons doublé nos porteurs de la grande tenue lors de la soirée et nous comptons 150 membres », se félicite Jean-Pierre Camard. Cofondateur et président de Pros-Consult/Geopsy, il est à l’origine de cette grande aventure entre mode et tradition. Et c’est à la vue de Sean Connery en kilt que cela a fait tilt dans la tête du couple. France Hétier, épouse de Jean-Pierre Camard, a conçu le costume. Quatorze pièces dans la plus pure tradition. « Le tartan reprend les couleurs de Lorient, Hennebont, Port-Louis et Ploemeur. La ceinture a été fabriquée sur-mesure par Will Carter, de la Société Staghorn, spécialiste des tenues traditionnelles écossaises, grâce aux instructions et dessins de Philippe-Jean Plaisant, membre du conseil d’administration de notre association ». Le kilt de Lorient a même été déposé, à la manière d’un brevet, en Ecosse. En 2018, le ministre Jean-Yves Le Drian était venu soutenir l’association, des élus locaux comme le maire Norbert Métairie ou le député Gwendal Rouillard s’étaient aussi laissés emporter par la magie du kilt.

Que le kilt soit aussi reconnu que le festival ou le port

Cette année, ils seront donc 100, jambes à l’air, pour porter fièrement les couleurs de Lorient. Dan ar Braz, déjà présent lors de la soirée 2018, accompagnera les porteurs du kilt. Jean-Pierre Camard nourrit de grandes ambitions pour le club Kilt et pour la ville. « Nous aimerions que Lorient soit reconnu pour son port bien sûr, le Festival interceltique évidemment mais aussi son kilt ! ». Pour cela, lui et les aficionados du kilt en appelle tous ceux qui sont sensibles à la symbolique à les rejoindre, « notre devise c’est : Et surtout n’oubliez pas de bien vous amuser ».

Le Club Kilt à la grande parade de 2020 ?

Les 150 membres de l’association sont, « à 80 % Lorientais mais aussi des Parisiens originaires de Bretagne ou encore des Mexicains et Lettons, on ratisse large », sourit Jean-Pierre Camard. Le prochain objectif pour l’association : défiler lors de la grande parade de 2020, année de la Bretagne. « Il faut que Lorient soit reconnu lors de cette parade ! On a bien fait défiler un éléphant, on peut faire défiler le kilt de Lorient ! ».


© Le Télégramme

LA PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE DU CLUB-KILT LE 15 JUIN 2019

Réunion du Club à PORT LOUIS le 13 décembre 2018

LE TELEGRAMME le 11 septembre 2020

Frédéric Haelewyn (à gauche) et Sylvain Caillibot, qui lui a fait rencontrer le Club kilt du pays de Lorient, ont visité la citadelle en grande tenue, au grand bonheur des touristes en visite à Port-Louis.

Une délégation du Club kilt de Lorient, créé en 2018, était à la Citadelle, le week-end dernier, pour accueillir son 230e adhérent. Frédéric Haelewyn, 45 ans, est deviseur chez Albéa Cosmétics, à Plouhinec. « Je vis en Bretagne depuis onze ans, confie-t-il, et je me suis toujours intéressé à ses fêtes et traditions. Après chaque Festival interceltique de Lorient, je rêvais de porter le kilt ». Jacques-Olivier Lemerle, l’un des premiers adhérents, précise que le club est la plus grande association de kilteurs porteurs du même tartan, déposé au très officiel « Scottish Register of Tartans ».

OUEST FRANCE le 08 09 2020

Dimanche matin, la commune recevait devant la citadelle de la ville, « le 230e adhérent de la seule association au monde de porteurs de kilts, utilisant le même tartan numéroté et déposé en Écosse ! », ont indiqué les organisateurs.

Entouré de quelques amis kilteurs, la balade ensoleillée devant la citadelle a reçu un franc succès auprès des visiteurs de passage. Frédéric Haelewyn est le cinquième habitant de Port-Louis à devenir membre actif de l’association, qui fait rayonner la celtitude, depuis 2018. « Nos adhérents se répartissent principalement en Bretagne, mais aussi dans toute la France, en Belgique, en Suisse et même en Extrême-Orient », a précisé Jacques-Olivier Lemerle, membre du club kilt.

Pour mémoire, Le club kilt du pays de Lorient subventionne le Lorient Pipe Band Brittany, qui ne manque pas d’accompagner et d’animer leurs déplacements en pays de Lorient, avec comme devise : « On est là pour s’amuser. »

Informations et adhésion possible en ligne : club-kilt.bzh/